visuel
l'EAC hors-les-murs
A l'occasion de la 9ème édition des Visiteurs du Soir dans le cadre du réseau Botoxs, l'Espace de l'Art Concret propose :

Julien Alins
Programmation par Fabienne Grasser-Fulchéri, Directrice de l'EAC

Le chantier 109 (Nice) du 22 et 23 avril 2016

Dossier de presse à télécharger

Julien Alins, Conquête(s), 2016
Moquette
Installation dimensions variables 
Collection de l’artiste

Situé au sein des Abattoirs, l’espace qui accueille l’oeuvre de Julien Alins est entièrement carrelé au sol, le plafond est muni de rails et les murs sont constitués de parpaings.
Dans ses dernières réalisations l’artiste utilise de la moquette de premier prix servant généralement lors de salons d'expositions. Il aborde ce matériau comme médium à part entière pour ses qualités plastiques, et notamment, pour les variations colorées qu'il offre et qui résultent de la fabrication manufacturée/industrielle. Si l'installation proposée révèle au final un aspect sculptural, sa réalisation procède toutefois d'un langage pictural obtenu par la palette basique des moquettes. À travers les couleurs ainsi disposées, l'artiste tente de redonner, de façon minimale, un peu de gaieté à un espace initialement sombre. Les motifs disposés sur le sol envahissent la surface et nous invitent à scruter l’environnement dans sa totalité, nous ramenant à l’histoire du lieu et à son usage à travers ses traces.
Submergé par les répétitions, le projet initie, dès lors, une nouvelle partition. Jouant un rythme mathématiquement organisé, les pièces de moquettes découpées font référence, de par leur taille individuelle, aux carreaux couvrant l'espace, telle une démarche in-situ. Mais la proposition finale va bien au-delà et relève de l'expérience de l'espace faite par l'artiste lui-même au cours de la réalisation. La disposition choisie nous amène à circuler et à ressentir l'effet optique alors créé dans son ensemble. La grille rigide et industrielle initialement formée par les joints vient alors se confondre avec la nouvelle pour la rendre mouvante.

Julien Alins /
Né en 1985, il vit et travaille à Toulouse.
Il co-fonde les ateliers du collectif IPN à la suite de sa sortie de l'Institut supérieur des Arts de Toulouse (DNSEP). Oscillant entre projets collaboratifs et une pratique artistique personnelle, son travail fait l’objet de diverses expositions collectives. Il a notamment participé à Peinture 2020 Malerei à Koblenz et à Sigean.
Il est invité par Katharina Schmidt et Joan Ayrton en 2015 à la Terrasse, Espace d’Art de Nanterre pour participer à une journée de réflexion intitulée «La peinture aujourd’hui».


Avec sa participation aux Visiteurs du Soir, il débute sa résidence à l’Espace de l’Art Concret qui se poursuivra à l'automne 2016.


Imprimer print