visuel

du 27 Juin au 4 juillet 2013

Afin de favoriser les échanges et le dialogue entre les créateurs d’aujourd’hui et l’art concret, le centre d’art met à disposition d’artistes, de danseurs, d’écrivains… – et ce dans le cadre de leurs recherches personnelles  liées à un projet spécifique ou non – la salle de conférence de la Donation Albers-Honegger. 
L’association l’Echancrure, avec Christophe LeBlay, a effectué une résidence d’une semaine, dans le le cadre de la préparation du projet ‘’Chambre à ciel ouvert, étape de travail canons’’. Christophe Le Blay a été rejoint à l’occasion de la résidence par Harald Lunde Helgesen et Thomas Cartron.

[note d'intention pour SOLI ME TANGERE
(programmation de performances à l’EntrePont – Nice, à l’initiative de Multiprise) 
qui fait suite à une résidence de recherche à l’EAC Mouans-Sartoux]

---------------------------------

"CANONS
Une implantation passagère pour composition paysagère instable"

Thomas Cartron, photographe
David Séchaud, objets scénographique
Harald Lunde Helgesen, stylisme & objets textiles
Christophe Le Blay, conception & danse

---------------------------------


La déclinaison du motif, motif textile de Harald Lunde Helgesen et chorégraphique de Christophe Le Blay, officie comme échelle à la relation. Le paysage se développe : l'expérience des trajectoires éphémères, la jouissance de la traversée, les projections avec crainte et délectation, les mises en (ah) tension. Tout se fragmente pour se retrouver en coulées dynamiques.
Quand l'impact retentit, le geste a disparu. memento mori. Une irruption non présagée, telle l'éphéméride du fluctuant, déploie le geste sonnant du lâcher. Un camouflé à ce que l'on croyait dissimulé. Des danses émues avec voiles opaques chromatiques pour mieux révéler. Once open a time, the choise of the arms. Il était une fois, le choix des bras.

Imprimer print