visuel

Avant-garde polonaise

31/10/2004 - 02/01/2005

Commissariat : Dominique Boudou

L’Espace de l’Art Concret présente du 30 octobre 2004 au 5 janvier 2005, dans le cadre de la saison « Nova Polska », une exposition intitulée “ Avant-gardes polonaises, hier et aujourd’hui ”.

 

L’exposition rassemblera, en lien avec les pièces majeures de la Donation Albers-Honegger, une cinquantaine d’œuvres majeures témoignant du développement du Constructivisme et de l’Unisme en Pologne et de ses prolongements jusqu’à aujourd’hui.

 

Le mouvement constructiviste a été introduit en Pologne par Wladislaw Strzeminsky et Katarzyna Kobro au début des années 20. Grâce à leurs travaux sur l’espace et la composition, ils élaborent la théorie de l’Unisme, proclamant que le tableau n’a d’autre signification que lui-même : peinture, matière, couleur, forme, fond, surface ne constituent qu’une seule unité.

 

Le parcours de l’exposition s’inscrira selon deux axes, historique et contemporain. La partie historique présentera notamment des travaux de Wladislaw. Strzeminsky et Katarzyna Kobro sur la composition uniste. Elle abordera également les domaines du dessin, de la gravure et de la typographie, avec des œuvres de Tadeusz Peiper, Julian Przybos et Karol Hiller.

La partie contemporaine montrera la permanence et les prolongements du constructivisme dans la création contemporaine polonaise. Des installations seront réalisées in situ par les artistes Jaroslaw Flicinski, Tadeusz Myslowski et Roman Opalka.

 

L’exposition, réalisée en co-commissariat avec Miroslaw Borusiewicz, directeur du Musée de Lodz, trouve toute sa cohérence au regard de l’histoire de l’Espace de l’Art Concret, fondé par un artiste Gottfried Honegger. Le musée de Lodz constitue en effet un fait unique en Europe et dans l’histoire de la muséologie : c’est la première collection publique à avoir été créée par des artistes et non par un organisme officiel ou par des historiens d’art.

Imprimer print