L'eac. fête ses 30+1 ans !
Vera Molnár

30 janvier • 30 mai 2021

vernissage • samedi 30 janvier 11h

Commissariat : Fabienne Grasser-Fulchéri

En partenariat avec le Musée des Beaux-Arts de Rennes

Galerie du château

 

 

partenariats média
saison des 30+1 ans ! de l'eac.

ARTE

Le Monde

Les Inrockuptibles

Beaux-Arts Magazine

Le Quotidien de l'Art

Slash

Toutelaculture.com

Agora fm

La Strada Magazine

 

Née en Hongrie en 1924, Vera Molnár est l’une des premières femmes artistes à utiliser l’informatique dans sa pratique.

Installée en France en 1947, elle commence un travail de peinture abstraite et géométrique. Toute son œuvre repose sur une construction stricte où la ligne et la couleur sont les seules bases structurelles. 

Au début des années 1960, Vera Molnár s'oriente vers une écriture programmatique en élaborant des programmes simples qui permettent la transformation de formes selon des directives précises. L'ordinateur devient alors un dispositif central de sa création. Mais, comme elle aime à le rappeler, « l’ordinateur aide, mais il ne « fait » pas, il ne « dessine » pas ou « n’invente » pas quelque chose ».

Combinant pratique automatisée et pratique manuelle, Vera Molnár étudie inlassablement les variations infinies des lignes et des formes géométriques. Ses investigations sur la bichromie et le minimalisme la rapproche de Gottfried Honegger, Manfred Mohr et François Morellet.

Vera Molnár a co-fondé plusieurs groupes de recherche d’artistes pionniers, tels que le C.R.A.V. (Centre de Recherche d’Art Visuel), qui étudie les approches collaboratives de l’art mécanique et cinétique, et le groupe de recherche pour l’art et l’informatique à l’Institut d’art et de science de Paris.

Pionnière de l’art numérique, elle est devenue une source d’inspiration pour de nombreuses générations d’artistes.