visuel

Les Ateliers pédagogiques
architecte : Marc Barani
inauguré en 1998

Bâtiment discret enchassé dans la pente pour limité sa visibilité depuis le château, il profite aussi de cette situation en contrebas pour créer un belvédère (esplanade) au dessus de la forêt et mieux relier le château à son site. Inscrit dans un plan carré qui répond à celui du château triangulaire, reprenant ainsi le vocabulaire de l’art concret.
Ce petit bâtiment fait éclater les limites de sa volumétrie et de son échelles par les lumières zénithales diffusées à travers le bassin du belvédère et les façades différenciées. Sur le parvis d’entrée, encadrée par une arche en béton, la composition de façade déjoue la lecture de la structure par le décalage des opacités et transparences. La grande salle polyvalente est mise en contact direct avec la nature. Du côté de la forêt, la minéralité de la paroi de béton est striée par des planches de bois. Elle est colorée par des sables beiges et gris en rapport avec la maçonnerie du Château. Contre le mur de soutènement existant, un petit escalier conduit à l’entrée des ateliers et à leur parvis. Le relief de la façade est obtenu par la disposition de planches de bois au fond du coffrage.
Elles sont sablées pour faire apparaître le veinage du bois, et clouées -non vissées- pour susciter des différences de dilatations lors du coulage. La paroi coulée d’un seul tenant, crée un aspect monolithique où n’apparaît aucune reprise de banche.

In 1998, educational workshops, (Architect Marc Barani, Paris, France). Unassuming crammed into the slope to limited visibility from the castle, the educational workshop also takes advantage of this situation to create a sunken gazebo (esplanade) above the forest and better connect the castle to his site. Inscribed in a square plan that meets the triangular castle, echoing the language of concrete art.

Imprimer print