#Lovetonart

03 août 2020 • 07 mars 2021

thématique 1 • # À table !
du 3 août au 15 novembre 2020

thématique 2 • # Tetris
du 2 décembre 2020 au 07 mars 2021

vote sur place, à l'eac.

 

twitter @art_concret

 

Facebook Espace de l’Art Concret

 

insta @espaceartconcret 

 

 

partenariats média

ARTE

Le Monde

Les Inrockuptibles

Beaux-Arts Magazine

Le Quotidien de l'Art

Slash

Toutelaculture.com

Agora fm

La Strada Magazine

 

#Lovetonart

Quelle œuvre sera votre coup de cœur ?

Pour la première fois, l’Espace de l’Art Concret offre au public la possibilité de choisir son œuvre préférée.

À partir d’un thème donné, l’eac. propose aux visiteurs de choisir, parmi une sélection d’œuvres de la collection Albers-Honegger, celle qui sera exposée dans la dernière salle de la Donation Albers-Honegger. Le visiteur votera parmi les œuvres sélectionnées reproduites sur le mur en cochant son choix sur le bulletin et le déposera dans une boîte présente dans la salle.

À l’eac., voter c’est concret !

 

Du 03 août au 15 novembre 2020 • # À table !

Pour cette première expérience participative, l'eac. vous a invité à passer à table !

En proposant de choisir une œuvre en lien avec la nourriture et les arts de la table, l'eac. a offert un nouveau regard, plus décalé, sur ses collections. Comme un lointain souvenir des natures mortes de l'époque classique, la nourriture s'est immiscée tout au long du XXème siècle dans la création artistique.

Après plus de 500 votes, vous avez choisi l'œuvre de César, Compression, 1981

 

À partir du 2 décembre 2020 • # Tetris

Avec #Lovetonart, l’eac. bouscule les codes et ça tombe bien puisque pour ce deuxième épisode, on s’interroge sur le code et son utilisation par les artistes de la collection.

Donnant à voir de simples formes géométriques juxtaposées, les œuvres codées évoquent les visuels des premiers jeux informatiques. Semblant coupées de toute référence au monde réel, elles sont pourtant bien en prise avec notre quotidien et nous poussent à réinterroger nos connaissances pour en produire une lecture différente.

Alors quelle œuvre souhaitez-vous que l’eac. décode pour vous ?