Pablo Picasso & la Donation Albers-Honegger
Picasso à tous les étages !

08 juillet • 07 octobre 2018

vernissage • samedi 07 juillet à 18h

Commissariat : Alexandra Deslys et Claire Spada

Donation Albers-Honegger

partenaires Picasso

Picasso-Méditerranée:
une initiative du Musée national Picasso-Paris

Site Picasso-Méditerranée

En partenariat avec
Helvetia

APPIA Art & Assurance

 

 

 

Artistes (liste non définitive) : Joseph Beuys, Daniel Buren, Marcelle Cahn, Sonia Delaunay, Gottfried Honegger, Yves Klein, Imi Knoebel, František Kupka, Le Corbusier, Tatiana Loguine, François Morellet, Aurelie Nemours, Pablo Picasso, Jan Schoonhoven, Sean Scully, Michel Seuphor, Georges Vantongerloo, Claude Viallat.

 

Après l’exposition Dialogues concrets qui en 2017 mettait en face-à-face des œuvres de l’artiste Carlos Cruz-Diez et celles de la Donation Albers-Honegger, l’eac. propose une relecture de sa collection à travers une sélection d’œuvres de Pablo Picasso.

Cette exposition, présentée dans le cadre de la manifestation culturelle internationale Picasso-Méditerranée, est une initiative du Musée national Picasso-Paris. Du printemps 2017 au printemps 2019, plus de 60 autres institutions ont imaginé ensemble une programmation autour de l’œuvre «obstinément méditerranéenne» de Pablo Picasso.

Dans le domaine artistique, le XXe siècle est avant tout marqué par une transformation du langage plastique et la remise en cause de la figuration. Ce siècle, qui se veut scientifique et mathématique, réexamine l’approche sensible du monde. Le sujet disparaît face à l’autonomie de l’œuvre ouvrant ainsi la création à de nouveaux territoires.

La collection Albers-Honegger offre un large panorama sur ce courant bien particulier ayant émergé dès les premières décennies du XXe siècle: l’abstraction dont Picasso favorise l’émergence par sa participation au cubisme. Un nouveau regard sur le réel est possible.

Malgré le retour progressif de l’artiste à la figuration en 1917 avec le rideau Parade, son inventivité sera telle qu’elle lui permettra de saisir et d’abstraire l’essence même de ses sujets pour en donner «autre chose à voir ». L’acceptation de la planéité de la toile comme le refus de l’imitation qui conduisent Picasso cubiste aux frontières de l’abstraction, trouvent écho chez les pionniers de l’art abstrait, notamment autour de la problématique de la grille. De même, préférant s’attacher au réel et à ses richesses, Picasso en offre une vision libérée poursuivie par de nombreuses pratiques artistiques du XXe siècle. Libération de l’image, libération des possibilités picturales: autant d’avancées qui semblent résonner dans les démarches les plus pointues de l’art abstrait et construit.

Cette exposition, ponctuée de documents d’archives et de témoignages, sera également l’occasion de découvrir la fascination ambivalente que le maître espagnol a pu exercer sur des générations d’artistes plus radicaux.

De Gottfried Honegger à Claude Viallat, du Corbusier à César, en passant par Imi Knoebel et Yves Klein, cette exposition questionnera la place que l’œuvre de Picasso a occupée dans l’émergence et la continuité de courants radicaux de l’art construit et géométrique au XXe siècle.